Le repli dans le sud




1939

La guerre amène Raoul Dufy à St. Denis-sur-Sarthon (Orne) où il exécute des cartons de tapisseries – "le cortège d’Orphée" - pour un mobilier de salon destiné à Marie Cuttoli.



1940

Il se réfugie à Nice, puis à Perpignan où il s'installe chez son médecin, le Docteur Nicolau, puis dans un atelier rue Jeanne d'Arc.
Il y résidera la plupart du temps jusqu’en 1950.



1941

Sur recommendation de Jean Lurçat, il exécute deux cartons de tapisseries "Collioure" et "Le Bel Eté".

Louis Carré devient son marchand.
Dufy commence la série des "Orchestres"



1942

Exposition collective “Les jeunes peintres français et leurs maîtres” en Suisse, et expositions personnelles au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, à Paris, Lyon et New York.



1943
1944

Il passe presque un an chez son ami Roland Dorgelès à Montsaunès (Haute Garonne). Il y entreprend les séries des "Dépiquages" et des "Cours de ferme".

Il réalise les décors des "Fiancés du Havre" d’Armand Salacrou à la Comédie Française. Séjour à Vence.